apaiser ses observations critiques

faut suivre le moins possible les choses d’ordre esthetiques et critiques. ce sont ou bien des vues petrifiées privés de sens par leur durcissement, ou bien des habiles jeux de mots emportes aujourdhui par une vue, mais demain peut etre la vue opposée. les images en soi ont quelque chose d’infiniment solitaire, et rien n’est aussi peu capable de pouvoir les atteindre que la critique. seul l’amour peut les saisir et etre equitable envers elles. cest a ce qu’on sent qu’il faut toujours donner raison, et pas a toutes ces comptes rendues. meme quand on a tort, cest le flux natural de la vie qui nous ammenerá avec le temps a des conceptions plus acertés. laissez vos jugements connaitre leur propre developpement de facon calme, non troublé. comme tout progres, ca doit venir de la profondeur du dedans. tout doit etre porté a terme, puis mis au monde. faut laisser chaque impression et chaque germe de notre sensibilité s’accomplir, dans l’inconscient, dans l’obscurité, dans l’indiscible, la ou l’intelligence n’atteint pas. avec humilité et une patience profonde faut faire attendre l’heure d’accoucher d’une nouvelle ere, l’ere de l’experience

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: