causer serieusement

en essayant de decrire le sentiment qui m’a dirigé vers vous, une nuit emporté par le voyage. je me souvenais d’un devouement comme celui ressenti dans une dance romantique. quelle liberation et merveille de consomer un voeu aussi innocent avec une femme d’aussi digne. et que le ciel soit temoigne de ce qui se passe dans toutes les piscines et toutes les lacs. je reste calme avec la majestuosité d’un cerf pendant que il se fait devorer par les tigres. regard serain qui eprouve la vie et comprend la morale de la piece de teatre. puisque la fin fait partie de un flux absolut et en le sentant on apercoit quelque chose de noble. et de la meme substance d’ou sort la douleur et la soufrance, a aussi sortí la vie. chose facilement conclue en admirant le firmament a travers l’ocean, ou en se souvenant du regard comprensif qui a tout declanché. et avec ca on peut se nourir toujours, parsque de ca se nourit la conscience universelle

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: