la ronde des souvenirs

quand toutes les meubles etant deja couvertes de leur argenterie et leur nappe, les vastes baies vitrées restant ouvertes tout en grand sur la digue, sans intervalles, pendant que le soleil descende lentement sur la mer ou commencent a errer les navires, on entend un echo. Ce n’etait d’ailleurs pas seulement un echo, s’etait un double d’une sensation passée qui faisait eprouver le bruit de la conduite d’eau. Dans ce cas la comme dans tous les precedents, la sensation commune avait cherché a recreer autour d’elle un lieu ancien, cependant que le lieu actuel qui en tenait la place s’opposait a la migration qui se cree dans l’esprit et cherche revenir a elle meme. L’espace se prepare pour recevoir le coucher du soleil, la lumiere entre partout et tache d’en forcer les portes et faire vaciller les canapés autour, en evocant d’autres ocasions trouvés dans la memoire. Toujours, dans ces resurrections la, le lieu lointain engendré autour de la sensation commune se accouple dans une lute contre le lieu actuel. Toujours le lieu actuel cest le vainqueur. toujours cest le vaincu qui parait le plus beau. si bien on reste en extase sur le pavé inegal comme devant une tasse de the, cherchant a maintenir les moments qui apparaissent. a faire reapparaitre des endroits engendrés par la memoire qui s’elevent pour nous abandonner au sein des lieux nouveaux, permeables pour le passé. si le lieu actuel n’avait pas ete aussitot vainqueur, on aurait perdu connaissance. car ces resurrections du passé, dans la seconde qu’elles durent, sont si totales qu’elles obligent nos yeux a cesser de voir la chambre qui est pres de nous pour regarder la voie bordée d’arbres et la marée montante. Elles forcent nos narines a respirer l’air de lieux si lointains, notre volonté a choisir entre les divers projets que ces souvenirs nous proposent, notre personne tout entiere a se croire entourée par l’image, et de trebucher entre eux et les lieux presents, dans l’etourdissement d’une incertitude pareille a celle qu’on eprouve parfois devant une vision surreelle, au moment de fermer les yeux

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: