soleil amour fidele

a l’eclair violent de la face divine la celeste beauté me fit goûter la mort et la ruine pour venir à l’immortalité de nuveau. le feu divin brula mon essence mortelle et le celeste m’éprit et me ravit aux cieux et me mis a la hauteur des autres dieux. j’ai vecu de nectar, j’ai sucé l’ambroisie, savourant le plus doux de la divinité. les hommes vengent a coups de marteaux leurs impuissant courroux, tandis que j’ai cueilli le baiser et la couche et le cinquième fruit du nectar le plus doux. ces humains aveugles et envieux font guerre, dressant contre le ciel l’échelle pour essayer de l’atteindre, mais de mon paradis je meprise leur terre et le ciel ne m’est rien au prix de la beauté

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: