universe qui l’entoure

d’ou vient cette musique? de la terre? des airs? elle cesse. Assurément, elle accompagne quelque dieu de ile. Comme j’étais assis, pleurant toujours le naufrage du mon roi pere, cette musique a glissé vers moi sur les eaux, ses doux sons apaisant tout ensemble leur rage et ma douleur. apres cela je l’ai suivie, ou plutot c’est elle qui m’a comme attiré. je voudrais brûler avant le froid au plein brasier du miracle. je me jette en plein dedans, je je m’ébroue, les flammes m’environnent, m’emportent, m’élèvent entre elles tout tendrement, tout tourbillon. je suis de feu. je suis tout lumière. je suis tout miracle. j’entends plus rien. je m’élève. je passe dans les airs. c’en est trop. je suis un oiseau. je virevole. oiseau de feu. je ne sais plus. c’est difficile de résister. j’en hurle de plaisir

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: