sans dire merci

pourquoi voyager? Je fais dix mètres dehors et je suis envahi de visions: je ne marche pas sous le ciel mais au fond de lui, avec des tonnes de bleu sur mon crâne. Je suffoque de tant respirer, rassasié d’air et de lumière. En dix seconde j’ai fait une promenade de dix siècles. La vie a une densité explosive. Un minuscule caillou contient tous les royaumes. Quand je sens les cristaux de l’air glacé heurter mes joues, je sais immediatement que j’existe et que Dieu existe avec moi. Il n’y a qu’une seule vie et elle est sans fin. Les sciences nous donnent une verite de plus en plus petite eta la fin vous n’avez plus rien dans les mains. La verite est quelque chose de souple, de fluide, d’ailleurs ce n’est pas une chose, il n’y a que la poesie qui la donne

Advertisements
This entry was posted by Tournapin.

What do you think?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: